Signez la pétition pour éviter la vaccination de masse dans les écoles contre le Gardasil dés 9 ans

Signez la pétition pour éviter la vaccination de masse dans les écoles contre le Gardasil dés 9 ans Signez la pétition. Madame, Monsieur, Je suis le Professeur Henri Joyeux, cancérologue et chirurgien. Je vous écris car le Haut Conseil de Santé publique a publié un rapport qui préconise : d’introduire massivement dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV), pour essayer de lutter contre le cancer du col de l’utérus et d’autres infections sexuellement transmissibles ; d’abaisser à 9 ans l’âge de la vaccination, pour les filles comme pour les garçons. A mon avis, cela ne peut qu’être le résultat du lobbying des labos pharmaceutiques internationaux. Les 2 vaccins actuels appelés Gardasil et Cervarix, comportent des risques d’effets indésirables graves. Pire, ils vous cachent que ces vaccins ne protègent pas du tout à 100 % contre le cancer du col de l’utérus. La protection est à peine de 70 % ! Cela veut dire qu’une personne vaccinée a toujours 30 % de risque d’attraper le cancer du col de l’utérus. Prendriez-vous un avion qui aurait 30 % de risque de tomber ? Moi pas. Les papillomavirus se transmettent par voie essentiellement sexuelle. Cela signifie que le vaccin ne devrait concerner que les populations à risque. Vacciner massivement les petites filles (et bientôt aussi les petits garçons) dans les écoles n’a aucun sens. C’est leur faire prendre un risque qui, dans beaucoup de cas, n’est pas justifié. C’est pourquoi je vous invite à signer notre pétition demandant un moratoire pour ces vaccins qui ne doivent pas être imposés dans les écoles, sans une information complète et transparente des parents. N’acceptez pas que les Autorités appliquent à votre enfant une mesure sanitaire qui n’est...

Facile de bouger avec mes conseils

    On entend souvent qu’il faut bouger et manger mieux. C’est un fait il faut bouger, marcher minimum 30 minutes par jour à vitesse constante et d’un bon pas et je vous dirais mieux il faut faire 10 000 pas par jour. Mais non ce n’est pas beaucoup ! Il faut se bouger parce que votre corps à besoin d’exercices pour éliminer ce que vous avez manger durant votre journée, pour se recharger en oxygène,  pour se soigner. Sans exercice physique notre corps n’a plus la possibilité de se défendre contre les attaques de virus ou bactéries. C’est l’activité physique qui va lui donner des réserves, des forces, de la puissance, qui va oxygène vos muscles afin d’éliminer les toxiques encapsulées dans les fibres. De plus sortir vous fera le plus grand bien, vous changera les idées et il n’y a rien de mieux pour prendre du recul sur sa vie. Perdre quelques kilos vous aidera à mieux gérer vos journées, à vous sentir en forme et être endurant. Votre image changera, ce qui sera bon pour votre moral. Prenez un podomètre ou votre smartphone (des applications gratuites sont proposées) et mesurez la quantité de «pas journalier ». Souvent votre métier vous fait vous approcher de cet objectif sans vous en rendre compte. Il n’est pas demandé de faire un sport intensif ou en salle, mais un petit peu d’activité chaque jour est essentiel. Par exemple, vous pouvez aller courir doucement et tenir au moins 5/10 minutes sans vous arrêter, vous faites une pause et vous reprenez. Si cela est trop difficile pensez alors à marcher en faisant des accélérations et...

Micronutrition

  La micronutrition est une discipline nutritionnelle qui consiste à apporter, en complément de l’alimentation, certains micronutriments que notre organisme ne sait pas fabriquer ou qu’il ne fabrique pas en quantité suffisante. Les micronutriments sont indispensables à notre maintien en bonne santé. Les compléments alimentaires, comme l’indique la Directive Européenne 2002/46/CE, « sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique […] ». De nombreuses études à travers le monde ont prouvéque l’alimentation actuelle ne permet pas de combler les besoins nutritionnels et surtout micronutritionnels de notre organisme, d’où l’intérêt d’une complémentation quotidienne adéquate. Cette complémentation se fait sous forme d’un apport en vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels et actifs extraits de plantes. Les plantes, utilisées depuis très longtemps pour leurs bienfaits, sont devenues un complément incontournable de la micronutrition. La micronutrition permet également d’optimiser les fonctions d’assimilation de notre organisme et de pallier certains de nos déficits nutritionnels. Ces effets sont obtenus, notamment, grâce aux enzymes végétales, aux fibres alimentaires et aux ferments lactiques.               Les déficiences en micronutriments se retrouvent dans tous les groupes d’âge et en particulier lors de besoins accrus chez : L’enfant et l’adolescent en période de croissance L’étudiant en période d’examens L’adultestressé et surmené La femme enceinte ou allaitante La femme en période de ménopause Le senior Le sportif…       Aux origines de la micronutrition… Célèbre Doctoresse suisse (1904-1992), le Dr Catherine KOUSMINE fut l’une des pionnières de la micronutrition. Toute sa vie, elle a...